Choisir sa cup

Choisir sa première coupe menstruelle peut paraître très simple au premier abord, puis hyper compliqué lorsque l’on réalise la quantité de marques et de modèles proposés sur le marché.

En réalité, c’est un peu entre les deux…

Chez Cup Romande, nous vous conseillons de commencer avec une coupe menstruelle « dans la moyenne », car c’est avec ce type de cup que vous avez le moins de risque d’avoir des soucis techniques (fuite, insertion compliquée, etc…).

Cependant, puisqu’aucun vagin n’est exactement similaire à celui de la voisine, nous vous donnons ici les grandes lignes afin de vous guider dans votre premier achat.

Étape 1 : choisissez la taille – c’est finalement la chose la plus importante !

Le principe de base veut qu’on se demande d’abord si on a accouché ou pas. En effet, après un ou plusieurs accouchements par voie basse, le vagin s’élargit, les muscles se détendent… Une cup trop petite pourrait ne pas remplir son rôle pour les femmes dans cette situation.

Hors, toutes les marques taillent différemment, et beaucoup ne se contentent pas de proposer deux tailles. La question de l’intensité du flux menstruel rentre alors également en ligne de compte : plus il est important, plus la cup se remplira vite. Donc si vous avez accouché et que vous avez un flux très abondant, vous vous tournerez d’office vers les plus grands modèles.

Un dernier point important concernant le choix de la taille : certaines femmes ont un vagin très court, soit naturellement, soit consécutivement à une descente d’organes par exemple ; d’autres ont un utérus rétroversé. Ces situations ne sont en rien un frein à l’utilisation d’une coupe menstruelle : il faudra seulement penser à en choisir une qui soit plus courte.

Étape 2 : choisissez la rigidité de votre coupe menstruelle

La plupart des fabricants de cups ne proposent qu’un seul modèle. Cependant, toutes les marques sont différentes, et de ce fait la même taille chez le fabricant A n’aura probablement pas la même souplesse que celle du fabricant B.

Pourquoi ce point-ci est-il important ? Tout simplement parce que la cup doit rester ouverte à l’intérieur du vagin, afin de recueillir correctement le sang, et que pour ce faire elle appuie sur les muscles. Si ces derniers sont trop forts, la cup ne pourra pas se déplier ; si au contraire ils sont trop faibles, la cup risque de descendre et de ressortir toute seule, car l’air pourra passer et l’effet ventouse ne se créera pas.

Ainsi, si vous êtes sportive (activité régulière ou importante), tournez-vous vers les modèles les plus rigides. Et si au contraire vous ne pratiquez aucune activité, ou que vos muscles sont relâchés, vous devriez choisir une cup très souple.

À noter que si vous n’avez absolument aucune idée de votre tonus musculaire, nous vous conseillons de prendre une cup à la rigidité classique, afin de mettre toutes les chances de votre côté.

Le conseil en +

L’utilisation de la coupe menstruelle n’est pas réservée qu’aux femmes actives sexuellement et expérimentées. Les jeunes filles encore vierges pourront se familiariser en douceur avec cette nouvelle étape de leur vie grâce aux modèles de très petite taille.

Tous les détails des modèles proposés par Cup Romande sont à retrouver sur les fiches article de la boutique en ligne.

La présentation des marques vendues chez Cup Romande se trouve sur le blog.